PotalaPalace'1920x540'1

Tibet/Lhassa, Guide de voyage

Quand les gens pensent à la plus haute région de la Terre, ils imaginent l'Himalaya enneigée et des moines bouddhistes vêtus de robes de couleurs vives. Et bien que le Tibet soit pour certains une terre lointaine, ceux qui ont la chance de le visiter verront peut-être que l'image qu'ils en avaient s'avère correcte. On voit des sommets enneigés sur les pics himalayens et le bouddhisme fait encore partie intégrante de la vie de nombreux Tibétains.

Le Tibet est une région énigmatique, un endroit où les voyageurs se sentent en contact direct avec la nature et méditent sur le temps qui passe.

Avec une altitude moyenne de 4 900 mètres, le Tibet est connu comme étant le toit du monde et son point culminant est le mont Everest, qui est la plus haute montagne du monde avec 8 848 mètres d'altitude. Il y a 14 sommets himalayens qui culminent à une altitude de plus de 8 000 mètres, ce qui en fait la plus haute chaîne de montagne du monde.

Le palais du Potala

Points forts et conseils de voyage

La plupart des visiteurs viennent au Tibet pour deux raisons: la culture mystique du bouddhisme tibétain et les magnifiques paysages alpins. Bien que le Tibet soit effectivement une vaste région, les visiteurs n’ont pas besoin d’aller trop loin de Lhassa pour découvrir certains des principaux sites touristiques du Tibet.

Situé au centre de Lhassa et surplombant la ville, le palais du Potala était autrefois la résidence principale du Dalaï Lama et reste le bâtiment le plus magnifique et le plus emblématique du Tibet. Le palais du Potala regorge de trésors et de reliques religieux et il est sans aucun doute incontournable lors de toute visite à Lhassa.

Le temple de Jokhang, le temple le plus sacré du bouddhisme tibétain, se trouve à environ 2 km du palais du Potala. C'est un lieu de pèlerinage important pour tous les Tibétains, on peut y voir beaucoup de gens se prosterner et prier sur le trottoir à l’extérieur du temple. Autour du temple de Jokhang, la rue de Barkhor est une voie typique de 1km, flanquée de maisons tibétaines traditionnelles. C'est l'endroit idéal pour observer les gens et s'imprégner d'une authentique atmosphère tibétaine.

Le temple de Jokhang

Pour les visiteurs qui souhaitent voir plus de temples, le monastère de Drepung et le monastère de Sera sont deux beaux temples situés à la périphérie de la ville et facilement accessibles depuis Lhassa. Ces temples sont deux des trois grands monastères tibétains de Lhassa.

À environ deux heures et demie de route au Sud-Ouest de Lhassa, le lac Yamdrok-Tso est l’un des trois lacs sacrés du Tibet. Situé à une altitude d'environ 4600 mètres et entouré de montagnes aux sommets enneigés, le lac Yamdrok-Tso est célèbre pour ses eaux mystérieuses d'un bleu turquoise et est considéré comme l'un des plus beaux lacs du Tibet. La route de Lhassa au lac Yamdrok-Tso sinue à travers la campagne tibétaine, avec ses habitations traditionnelles ainsi que ses montagnes et ses vallées pittoresques. À mesure que l'on avance vers les montagnes, la vue est de plus en plus extraordinaire.

Les amateurs d’aventure voudront peut-être visiter le camp de base de l’Everest et se retrouver face à face avec le mont Qomolangma, la plus haute montagne du monde. En chemin, les visiteurs peuvent s'arrêter et visiter le lac Yamdrok-Tso, le glacier de Karola, le monastère Palkhor et le Stupa de Kumbum à Gyantse, ainsi que le monastère de Tashilhunpo à Shigatse. En plus de ces sites étonnants, le trajet en voiture de Lhassa au camp de base de l’Everest offre de superbes paysages alpins.

Le lac Yamdrok-Yumtso

Trois jours suffisent généralement aux visiteurs qui souhaitent rester à Lhassa et visiter les principaux sites touristiques de la capitale tibétaine et des environs. Si vous souhaitez visiter le camp de base de l'Everest et les sites célèbres le long du chemin, il vous faudra normalement 4 jours supplémentaires en raison de la distance. Si vous planifiez un voyage au Tibet, veuillez consulter les sites et activités populaires ici ainsi que nos itinéraires les plus populaires au Tibet ici, ou simplement nous demander de personnaliser un itinéraire pour vous.

Une chose importante à garder à l'esprit est que l'air au Tibet est plus rare en oxygène (40% en moins) que la plupart des visiteurs sont susceptibles de souffrir du mal des montagnes à différents degrés. Les symptômes en sont maux de tête, essoufflement et nausées. Pour la plupart des visiteurs les symptômes sont gérables et n’affectent pas leur voyage au Tibet, mais certaines personnes peuvent présenter des symptômes plus graves. Les visiteurs doivent consulter leur médecin avant de se rendre au Tibet. Pendant votre séjour au Tibet, ne vous fatiguez pas et allez lentement lorsque vous montez des escaliers ou gravissez des collines.

l’Everest

Une autre caractéristique notoire du Tibet sont ses toilettes publiques. Bien que le gouvernement ait entrepris des travaux pour répondre aux normes modernes, les visiteurs trouveront que la plupart des toilettes publiques sont extrêmement sales et nauséabondes, sans chasse d'eau, même sur les sites populaires. Les toilettes sont encore pires à l'extérieur de Lhassa. Un masque peut vous aider à supporter l'odeur dans certains des pires endroits.

Bien qu'il existe de bons hôtels dans le centre-ville de Lhassa, le confort peut être assez rudimentaire dans des régions plus éloignées.

Nous vous déconseillons de photographier policiers ou soldats au Tibet ou dans le reste de la Chine, car cela pourrait vous causer des ennuis. En général, il est préférable de ne pas photographier les gens sans leur permission et veuillez noter que dans certains temples il faut payer pour prendre des photos.

Comment rester en bonne santé au Tibet

Il y a de fortes amplitudes de température entre le jour et la nuit au Tibet. Les températures peuvent chuter la nuit, même en été. Il faut maintenir la chaleur du corps et porter plusieurs couches de vêtements pour éviter de tomber malade ou de risquer l'épuisement au Tibet. Un rhume pourrait se transformer en une affection pulmonaire grave dans le climat sec des hauts plateaux.

Assurez-vous de boire suffisamment d'eau pour rester hydraté pendant votre voyage. Prenez des collations à haute teneur énergétique telles que fruits secs, noix, chocolat, etc. Cela peut vous aider à récupérer rapidement l'énergie perdue et à lutter contre l'épuisement. Il est préférable de ne pas trop manger afin de réduire la charge de votre estomac et de votre système digestif. Il est recommandé d’éviter l’alcool et les cigarettes et de manger des légumes et des fruits riches en vitamines. La déshydratation et la fatigue peuvent causer ou aggraver le mal des montagnes et doivent être évitées.

Le soleil est très fort dans la région des hauts plateaux, il est donc indispensable de porter des lunettes de soleil et d'appliquer de la crème solaire pour protéger vos yeux et votre peau. Un chapeau à larges bords aidera également à vous protéger du soleil. Le climat est particulièrement sec et lotion et baume à lèvres sont donc recommandés.

Se restaurer au Tibet

La cuisine tibétaine traditionnelle est on ne peut plus simple, les principaux ingrédients en sont l’orge, la viande (mouton ou yak) et les produits laitiers. Mais des plats et des recettes chinois ont été introduits. Il est donc généralement facile de trouver des plats de style chinois au Tibet.

En tant que capitale du Tibet et destination touristique populaire, Lhassa compte de nombreux bons restaurants et salons de thé qui servent des plats tibétains et chinois, ainsi que des plats occidentaux comme des pizzas, des pâtes, des sandwiches etc. Nous vous conseillons certains plats locaux à base de viande de yak avec des légumes, nouilles tibétaines dans un bouillon, monos (boulettes à la vapeur ou frites fourrées à la viande de yak ou aux légumes) et le fameux thé salé au beurre de yak.

Si vous voyagez dans des régions éloignées du Tibet, il peut être difficile de trouver des restaurants de qualité avec des plats variés. Nous vous recommandons d'emporter des vivres ou des aliments pré-emballés, en particulier pour les longs trajets.

Meilleure période pour visiter le Tibet

En général, les meilleures périodes pour visiter le Tibet sont de mai à juin et de septembre à mi-octobre, car le temps est chaud et agréable pendant la journée et les nuits sont fraîches mais pas glaciales. En plus, le ciel est généralement clair et on discerne bien les montagnes, notamment l'Everest.

L'été, de juillet à août, est également un bon moment pour voyager au Tibet. C'est la saison des pluies mais il pleut la plupart du temps le soir ou la nuit, et on peut profiter de belles journée pour visiter.

Pour les visiteurs qui veulent seulement visiter Lhassa et ses environs, les mois d’hiver, de novembre à avril, sont également un bon choix. Il fait encore chaud pendant la journée et il y a beaucoup moins de touristes qu'en haute saison, mais attention à la chute du thermomètre la nuit. Cependant, sachez que l’hiver n’est pas adapté pour visiter des régions plus élevées, comme le camp de base de l'Everest ou le lac Namtso, car les routes de montagne qui y mènent sont verglacées et peuvent être fermées en raison de la neige.

Autre chose à garder à l'esprit lors de la planification d'un voyage est que le Tibet est généralement fermé aux touristes étrangers pendant une certaine période chaque année, généralement en février ou en mars, autour du nouvel an tibétain.

Température moyenne à Lhassa

Température moyenne à Lhassa

Comment se rendre au Tibet

Les visiteurs étrangers peuvent se rendre au Tibet en train et en avion au départ de plusieurs villes chinoises. Les routes terrestres qui mènent au Tibet depuis les provinces du Sichuan ou du Yunnan sont interdites aux voyageurs étrangers depuis 2009.

Le voyage en train de Pékin à Lhassa dure un peu plus de 40 heures, ce qui signifie que vous devez passer deux nuits dans le train. On dit souvent que voyager au Tibet en train vous laisse assez de temps pour vous adapter à l'altitude puisque vous montez progressivement. Cependant, si vous avez du mal à dormir dans le train cela pourrait aggraver votre mal des montagnes. En outre, les touristes étrangers restent peu de temps en Chine, nous vous conseillons donc généralement de vous rendre à Lhassa en avion et de vous adapter à l'altitude avant de vous diriger vers des lieux plus élevés.

Tout voyageur étranger qui souhaite visiter le Tibet doit le faire par l'intermédiaire d'une agence de voyage. C'est la règle et il n'y a absolument aucune exception. Chaque voyage au Tibet doit être organisé à l'avance.

La première chose que tout voyageur doit faire est d’obtenir un visa de l’ambassade de Chine dans son pays d’origine. Ensuite, l'agence de voyage demandera un permis de voyage pour le Tibet. Sans le permis de voyage au Tibet, les voyageurs étrangers ne seront pas autorisés à monter à bord d'un avion ou d'un train à destination du Tibet. Le timing est également extrêmement important. Les visiteurs doivent contacter une agence de voyage au moins un mois à l'avance, car il faut au moins quatorze jours aux autorités pour délivrer les permis de voyage pour le Tibet.

Les visiteurs peuvent également demander un visa chinois et un permis de voyage pour le Tibet auprès de l'ambassade de Chine à Katmandou, au Népal. Cela ne peut être fait que par une agence de voyage et les procédures sont différentes de celles d'un voyage au Tibet depuis la Chine.

Certains voyageurs pensent peut-être que voyager au Tibet semble poser trop de problèmes, mais il est important de se rappeler que les agences de voyages s'occupent de la quasi-totalité des documents requis et que les voyageurs n’ont pas à s'en inquiéter. Si vous avez des questions sur la marche à suivre ou avez besoin d'informations supplémentaires, veuillez contacter l'équipe de The China Guide.

Itinéraires populaires au Tibet

Personnaliser un circuit qui inclut cette destination

Formulaire de demande

C'est parti! Veuillez remplir ce formulaire afin que nous puissions commencer à vous aider à planifier votre aventure en Chine.

Nous répondrons à votre demande par email en un jour ouvrable

HAUT